Poux de cils: qu'est ce que c'est?

Si les poux de cheveux sont très connus de tous, il existe d’autres variétés de poux. En effet, il existe les poux de corps et les poux de cils. Les poux de cils sont une pathologie extrêmement rare. Ce sont également de petits parasites en forme de crabe d’une taille d’environ 2mm. Ils viennent se loger à la base des cils et des paupières, et sont tout aussi difficile à faire partir. Pour les reconnaître, demandez à une personne de regarder vos yeux avec une loupe. Si vous êtes victime d’une infestation, vous pourrez voir des petits points blancs à la racine de vos cils, qui sont des oeufs, c’est à dire des lentes. Concernant les poux de cils en eux-mêmes, ils sont en forme de petits crabes et ont une couleur transparente. Mais d’où viennent-ils?

Sommaire

Qu'est ce que c'est ?

Les poux de cils ne sont autres que des morpions de cils pour utiliser un langage familier. Considéré comme une pathologie vénérienne par le SNOF (syndicat des ophtalmologue de France), ils s’attrapent par contamination avec un partenaire sexuel infesté. Véritable infection sexuellement transmissible (IST), les poux de cils, sont en fait des poux de pubis qui sont remontés jusqu’aux cils. Il ne s’agit donc pas de poux de cheveux qui sont descendus jusqu’au cils, mais bien de poux de pubis qui ont voyagé jusqu’aux yeux. 

Comment peuvent-ils « voyager jusqu’aux yeux »? Ils peuvent tout simplement se trouver dans la literie ou tout simplement en se grattant. Les poux de cils peuvent se loger sous les ongles et infester les yeux si le partie haute du visage est touchée. Il faut donc s’en débarrasser au plus vite, car ils peuvent contaminer également toutes les autres parties du corps avec des poils comme: le thorax pour les hommes, les aisselles, ou la partie anale.

Poux de cils: Comment s'en débarrasser?

Se débarrasser des poux de cils restent une action difficile et il faut absolument consulter un ophtalmologue pour le faire le plus vite possible. Si vos paupières sont lourdes, rouges et irritées, cela peut être un indice de leur présence. En effet, tout comme les poux de cheveux, ils se reproduisent rapidement. 

Une femme peut pondre jusqu’à dix oeufs par jour et le pou peut vivre jusqu’à un mois. Il faut également traiter le sujet avec beaucoup de sérieux car il est possible de développer des symptômes comme de la fièvre, des démangeaisons, et des petits points rouges. 

Il est difficile de s’en débarrasser car la lente s’agrippe très fortement aux cils à l’aide d’un gel gluant. Le pou lui, utilise ses pattes pour ne pas être délogé. Il existe différentes possibilités pour en venir à bout. Un professionnel de la santé pourra montrer comment procéder à l’aide d’une pince, mais ce traitement peut être fastidieux. Comme pour des poux de cheveux, pour se débarrasser des poux de cils, on peut aussi utiliser la technique mécanique. En coupant soigneusement les cils de la personne, seulement cela peut vraiment changer le visage de la personne, et cette solution peut semble un peu trop radicale. Surtout que si on l’utilise, il faudra faire bien attention de supprimer ce qui a été coupé pour ne pas recontaminer de nouveaux vêtements. E

nfin, la solution la plus fréquemment utilisée par les ophtalmologues, serait l’utilisation d’une pommade dont la matière suffisamment épaisse permet de les étouffer. Cependant cette pommade reste adaptée aux traitements des yeux pour ne pas abîmer ni le globe oculaire, ni la paupière. Afin de compléter le traitement, on prendra soin de bien laver ses vêtements potentiellement infestés ainsi que les draps à 60°.

Poux de cils

Faut-il consulter un ophtalmologue?

Cette infection, est une infection sérieuse qu’il ne faut pas prendre à la légère, contrairement à des poux de cheveux. On pourra consulter un ophtalmologue pour résoudre le problème mais aussi un dermatologue si l’on a des doutes sur d’autres parties du corps. Nous vous recommandons également de faire consulter la personne qui pourrait être à l’origine de la contamination.

 

Poux de cils

Y a-t-il un danger à faire des extensions de cils?

Les poux de cils restent une infection sexuellement transmissible. Si l’extension de cils est réalisé dans un institut qui respecte les normes d’hygiène prévues, avec une stérilisation de son matériel,  il  n’y a donc aucun risque de contamintation. Ce qui peut être problématique est le fait que les cils soient du coup beaucoup plus fournis. Du coup si une contamination survient à travers un partenaire sexuel, les poux s’y accrocheront d’autant plus.